A LA UNE      ACTUALITE      SPORT      CULTURE       MULTIMEDIA      ANNONCES        NECROLOGIE
             
 
 
             
 
Soro Guillaume, Alassane Ouattara et Amade Oueremi
 

Allassane Ouattara et Soro Guillaume
Soutenez nous par vos Dons
Pour la survie du site

Après « Pourquoi je suis devenu rebelle » de Guillaume Soro, je suis tombé le mardi 30 octobre passé sur « pourquoi j’ai pris les armes » de Amadé Ouedraogo Rémi, le chef de guerre burkinabé qui hante les forêts classées du mont Peko dans l’Ouest de la Côte d’Ivoire. C’était dans les colonnes du journal pro-gouvernemental Frat-Mat. Dans un premier réflexe, je me suis demandé pourquoi le journal que financent les contribuables ivoiriens se met-il à faire la communication ou à polir l’image d’un malfrat burkinabé qui dit défendre son droit sur une partie du territoire ivoirien qu’il a annexée. Passé l’effet de cette répulsion qui sonne toujours en tout homme raisonnable comme la cloche du bon sens, je me suis mis à lire attentivement le dossier consacré par Venance Konan à la terreur de l’ouest ivoirien.


Amadé Ouedraogo Rémi dit être venu de son Burkina natal rien qu’avec une machette pour débroussailler. A force de « subterfuges » selon ses propres termes, il s’est retrouvé à la tête d’une importante possession foncière. A la faveur de la rébellion de 2002, Amade Oueremi s’est retrouvé à la tête d’un collectif de « propriétaires terriens » comme lui, pour défendre leur possession. Il ne dit pas qu’ils ont été menacés d’être déposséder de leur « biens » par des hommes armés, mais que lui et ses compatriotes ont pris les armes pour défendre ce qui s’apparente désormais à leur territoire. Nuance fondamentale, parce que dans un Etat moderne je ne pense pas que les armes soient des titres fonciers. La terre appartient à l’Etat de Côte d’Ivoire, pour s’en approprier une parcelle, il existe toute une procédure qui vous donne accès à un titre foncier. Dans le dossier que fait Frat-Mat sur l’homme, il ne brandit aucun titre foncier. Au contraire il montre sa carte de nationalité burkinabé et son arsenal de guerre qui lui permet de continuer de chasser, de leur terre, les Ivoiriens.


La leçon de l’histoire est simple. La situation à l’Ouest est à l’image de toute la Côte d’Ivoire jusqu’au sommet de l’Etat. Pour défendre son droit, on n’a cure du droit. On prend les armes. Guillaume Soro, après avoir dirigé l’une des plus importantes organisations syndicales estudiantines du pays, s’est dit, un matin, exclus de la communauté des Ivoiriens. Il a donc pris les armes pour s’intégrer. Quant à Alassane Ouattara, après toutes les convulsions liées à son intégration, a ameuté toutes les armées du monde pour bombarder les institutions de la république de Côte d’Ivoire parce qu’il a pensé qu’on lui dérobait sa « victoire électorale ». Voilà les modèles politiques de la nouvelle Côte d’Ivoire.

Amade Oueremi peut plastronner sur le journal pro-gouvernemental pour se justifier. Le gouvernement ivoirien peut le caresser dans le sens du poil même quand il est une terreur pour les Ivoiriens. Il peut se croire lui-même dans son ″droit″ : celui d’avoir recours aux armes pour défendre le non-droit. En Côte d’Ivoire nous sommes désormais dans le meilleur des mondes possibles.


source : Joseph Marat
 
 
 

 
Article lu   1396  fois
             
             
    Espace reconmandation
    Votre Nom
    Son E-Mail
      * Pour envoyer simultanément à plusieurs personnes, insérez les mails en les séparant  par un espace
 
 
Santé
Les urgences du CHU de Cocody fermées durant 3 mois à compter du 1er mai 2014, pour travaux de réhabilitation (Conseil des ministres)
Securité
Le gouvernement donne son accord pour le transfèrement de prisonnier pro Gbagbo au camp pénal de Bouaké

Blé Goudé, un autre « Patrice Lumumba ou Laurent Gbagbo » ou un « Criminel international » ?

25/03/2014 - Lu 2792 fois

COUR PENALE INTERNATIONALE : L’INTROUVABLE PREUVE CONTRE LAURENT GBAGBO
Afrique Liberté

14/01/2014 - Lu 5763 fois
Bénéwendé Sankara, Avocat et opposant Burkinabé, revient sur l'assassinat de Thomas Sankara
16/10/2012
Mamadou koulibaly sur RFI : « On n’a pas d’armée, on n’a pas de police ni de gendarmerie »
20/08/2012
CPI : L’OPINION DISSIDENTE DE LA JUGE Gurmendi / VERSION EN FRANCAIS
Fac-similés des documents qui mettent en lumière les tractations d’avant dévaluation
CONFERENCE DE PRESSE OMAR MARIKO
LA RENTRÉE UNIVERSITAIRE DU 3 SEPTEMBRE 2012 : UN RENDEZ-VOUS SANS LES MAÎTRES
Laurent GBAGBO est un homme de dialogue et de consensus Laurent GBAGBO n’est ni un dictateur ni un homme violent
 
 
 
Le billet d'Amitoh
La canne à la main !
Aïe ! Donc il n’est pas mort ? S’étonneront certains. Il fallait être lucide. En fait. Qui nous dit. Que ce n'était pas de la pure mise en scène? Volontairement. Ils ont laissé courir les rumeurs. Même les plus folles. Histoire de se faire une idée. De la popularité. De, appelons-le. Désormais. L’homme à la canne. Malheureusement. Le constat est clair. Nombreux sont. Ceux qui souhaitaient. Qu’il passe. De vie. A trépas. Mais soyez sereins. Rien ne se perd. Tout se transforme. A dit Lavoisier. Une visite privée. Qui se transforme. En canne à la main. Et demain ?
TOP VIDEOS
 

Première comparution de Charles Blé Goudé devant la CPI, 27 mars 2014

Pour Meiway, il faut que Gbagbo soit libéré
 

8ème jour Le président Laurent Gbagbo s'adresse à la cour et aux Africains

Integralité du premier jour de procès de Gbagbo
SPORT
POUTINE OUVRE LES JO DE SOTCHI. MALGRE LA RUSSOPHOBIE OCCIDENTALE ET LE TERRORISME ISLAMISTE …
09/02/2014 - Luc MICHEL - Lu 1785 fois
Interpellé en état d’ivresse à Paris, Kader Keïta en cellule de dégrisement
29/01/2014 - jeuneafrique.com - Lu 2637 fois
Mondiale 2014 : Quelles chances pour les ambassadeurs du continent africain?
12/12/2013 - Le messager - Lu 2262 fois
Drogba et Eboué menacés de sanction par la Fédération Turque pour leur hommage à Mandela
09/12/2013 - camerounsports.info - Lu 2786 fois
Le Grand Plateau  
Art & Culture
Claire Bahi menace Le Magnifik et le traduit devant les tribunaux: Ce qui a tout provoqué !
11/02/2014 - - Lu 5433 fois
Après Antoinette Allany, Tina Glamour enfonce Antoinette Konan: "C'est une tribaliste"
11/02/2014 - - Lu 4817 fois
Single «Libérez notre président» des pro-Gbagbo Gadji Céli, leader en exil :«Le Burida a refusé de sticker notre disque»
07/02/2014 - - Lu 4370 fois
Rentré d’exil Zongo (humoriste) : « Il faut arrêter de traquer les gens pour leur choix politique »
31/01/2014 - - Lu 4035 fois
Le Dossier de la semaine  
Prenons garde, le pire est à craindre
24/03/2014 - Marc Micael - Lu 2568 fois
Doucement, doucement... Nous sommes pressés !
25/02/2014 - Marc Micael - Lu 2507 fois
ILS NE POURRONT PAS CACHER LE SOLEIL
20/02/2014 - Marc Micael - Lu 2987 fois
Carricature & humour
Agenda des évènements
Communiqué de presse du 08/2012 relativement à la célébration de la 'Fête de la Liberté'
28/04/2012 - Laurent AKOUN - Lu 2403 fois
Comité Central Extraordinaire DU FPI: Communiqué de Presse
16/04/2012 - Le Comité Central du FPI - Lu 2602 fois
 
 
ACTUALITE
Politique
Societé
Economie
Sport
Culture
 
MULTIMEDIA ET AUTRES
Documents
Forums
Communiqués
 
ABIDJANDIRECT