A LA UNE      ACTUALITE      SPORT      CULTURE       MULTIMEDIA      ANNONCES        NECROLOGIE
             
 
 
             
 
Soro Guillaume, Alassane Ouattara et Amade Oueremi
 

Allassane Ouattara et Soro Guillaume
Soutenez nous par vos Dons
Pour la survie du site

Après « Pourquoi je suis devenu rebelle » de Guillaume Soro, je suis tombé le mardi 30 octobre passé sur « pourquoi j’ai pris les armes » de Amadé Ouedraogo Rémi, le chef de guerre burkinabé qui hante les forêts classées du mont Peko dans l’Ouest de la Côte d’Ivoire. C’était dans les colonnes du journal pro-gouvernemental Frat-Mat. Dans un premier réflexe, je me suis demandé pourquoi le journal que financent les contribuables ivoiriens se met-il à faire la communication ou à polir l’image d’un malfrat burkinabé qui dit défendre son droit sur une partie du territoire ivoirien qu’il a annexée. Passé l’effet de cette répulsion qui sonne toujours en tout homme raisonnable comme la cloche du bon sens, je me suis mis à lire attentivement le dossier consacré par Venance Konan à la terreur de l’ouest ivoirien.


Amadé Ouedraogo Rémi dit être venu de son Burkina natal rien qu’avec une machette pour débroussailler. A force de « subterfuges » selon ses propres termes, il s’est retrouvé à la tête d’une importante possession foncière. A la faveur de la rébellion de 2002, Amade Oueremi s’est retrouvé à la tête d’un collectif de « propriétaires terriens » comme lui, pour défendre leur possession. Il ne dit pas qu’ils ont été menacés d’être déposséder de leur « biens » par des hommes armés, mais que lui et ses compatriotes ont pris les armes pour défendre ce qui s’apparente désormais à leur territoire. Nuance fondamentale, parce que dans un Etat moderne je ne pense pas que les armes soient des titres fonciers. La terre appartient à l’Etat de Côte d’Ivoire, pour s’en approprier une parcelle, il existe toute une procédure qui vous donne accès à un titre foncier. Dans le dossier que fait Frat-Mat sur l’homme, il ne brandit aucun titre foncier. Au contraire il montre sa carte de nationalité burkinabé et son arsenal de guerre qui lui permet de continuer de chasser, de leur terre, les Ivoiriens.


La leçon de l’histoire est simple. La situation à l’Ouest est à l’image de toute la Côte d’Ivoire jusqu’au sommet de l’Etat. Pour défendre son droit, on n’a cure du droit. On prend les armes. Guillaume Soro, après avoir dirigé l’une des plus importantes organisations syndicales estudiantines du pays, s’est dit, un matin, exclus de la communauté des Ivoiriens. Il a donc pris les armes pour s’intégrer. Quant à Alassane Ouattara, après toutes les convulsions liées à son intégration, a ameuté toutes les armées du monde pour bombarder les institutions de la république de Côte d’Ivoire parce qu’il a pensé qu’on lui dérobait sa « victoire électorale ». Voilà les modèles politiques de la nouvelle Côte d’Ivoire.

Amade Oueremi peut plastronner sur le journal pro-gouvernemental pour se justifier. Le gouvernement ivoirien peut le caresser dans le sens du poil même quand il est une terreur pour les Ivoiriens. Il peut se croire lui-même dans son ″droit″ : celui d’avoir recours aux armes pour défendre le non-droit. En Côte d’Ivoire nous sommes désormais dans le meilleur des mondes possibles.


source : Joseph Marat
 
 
 

 
Article lu   1713  fois
             
             
    Espace reconmandation
    Votre Nom
    Son E-Mail
      * Pour envoyer simultanément à plusieurs personnes, insérez les mails en les séparant  par un espace
 
 
Information
Laurent Akoun convoqué par la Gendarmerie
Ukraine
400 militaires ukrainiens demandent l'asile à la Russie
Crise au FPI
Une table-ronde pour rapprocher les clans
Information
14.000 exemplaire du livre du président Gbagbo vendu ce jour en France

Émeutes aux Etats-Unis: Ron Johnson, le chef de la police qui a ramené le calme à Ferguson

16/08/2014 - Lu 292 fois

COUR PENALE INTERNATIONALE : L’INTROUVABLE PREUVE CONTRE LAURENT GBAGBO
Afrique Liberté

14/01/2014 - Lu 11886 fois
Bénéwendé Sankara, Avocat et opposant Burkinabé, revient sur l'assassinat de Thomas Sankara
16/10/2012
Mamadou koulibaly sur RFI : « On n’a pas d’armée, on n’a pas de police ni de gendarmerie »
20/08/2012
CPI : L’OPINION DISSIDENTE DE LA JUGE Gurmendi / VERSION EN FRANCAIS
Fac-similés des documents qui mettent en lumière les tractations d’avant dévaluation
CONFERENCE DE PRESSE OMAR MARIKO
LA RENTRÉE UNIVERSITAIRE DU 3 SEPTEMBRE 2012 : UN RENDEZ-VOUS SANS LES MAÎTRES
Laurent GBAGBO est un homme de dialogue et de consensus Laurent GBAGBO n’est ni un dictateur ni un homme violent
 
 
 
Le billet d'Amitoh
La politique chez nous
Ils veulent faire croire. Que rien ne va. Au parti à la rose. Ne vous y trompez pas. Rien ne va non plus chez eux. A côté. La base grogne. Là-bas. On ne veut pas d’un candidat unique. Mais c’est la guerre. Il faut faire croire. A ses suiveurs. Qu’on est mieux logé. Que le voisin. Voilà tout. La politique chez nous. C’est ça. Voir la paille. Dans l’œil de son adversaire. Et ignorer la poutre qui barre ses propres yeux. Chez nous. En politique. Le mensonge est roi. Et l’hypocrisie est reine. Les militants eux. N’y voient que dalle.
TOP VIDEOS
 

JOHNNY PATCHEKO DÉMONTE LE MENSONGE DONT SE SERT DRAMANE POUR INCULPER CEUX QUI SONT PAS AVEC LUI..

Première comparution de Charles Blé Goudé devant la CPI, 27 mars 2014
 

Pour Meiway, il faut que Gbagbo soit libéré

8ème jour Le président Laurent Gbagbo s'adresse à la cour et aux Africains
SPORT
Kolo Touré : “La retraite internationale de Drogba me fait mal”
16/08/2014 - webmanagercenter.com - Lu 419 fois
SIDY DIALLO ÉCARTE DÉFINITIVEMENT FRANÇOIS ZAHOUI DU FOOTBALL IVOIRIEN: VOICI SES RAISONS!
03/08/2014 - autre presse - Lu 2582 fois
Chelsea – Drogba passe du 11 au numéro 15
29/07/2014 - Footafrique - Lu 928 fois
Eléphants/Poste de sélectionneur national: la FIF retient 5 candidatures
22/07/2014 - FIF - Lu 1069 fois
Le Grand Plateau  
Art & Culture
Davido à Abidjan : les filles lui ont "tout" donné cadeau
16/08/2014 - akwaba.biz - Lu 840 fois
Les rumeurs de sa mort ont parcouru tout Abidjan « Je suis bien vivant » Petit Denis
15/08/2014 - autre presse - Lu 1932 fois
Meiway: « La réconciliation en Côte-d’Ivoire passe par la libération » de Gbagbo
12/08/2014 - Alerte-info.net - Lu 1319 fois
YODÉ ET SIRO : C’EST FINI !
05/08/2014 - - Lu 2262 fois
Le Dossier de la semaine  
Travail de sexe à Cotonou : Du péché au bienfait
14/08/2014 - fraternitebj.info - Lu 1500 fois
CÔTE D’IVOIRE : TOUCHER DU DOIGT LES RÉALITÉS
06/08/2014 - Marc Micael - Lu 1341 fois
SABRI LAMOUCHI OU LE MÉPRIS POUR LE PEUPLE IVOIRIEN
05/07/2014 - Marc Micael - Lu 1875 fois
Assassin !
25/06/2014 - Marc Micael - Lu 3771 fois
Carricature & humour
Agenda des évènements
Communiqué de presse du 08/2012 relativement à la célébration de la 'Fête de la Liberté'
28/04/2012 - Laurent AKOUN - Lu 3729 fois
Comité Central Extraordinaire DU FPI: Communiqué de Presse
16/04/2012 - Le Comité Central du FPI - Lu 4120 fois
 
 
ACTUALITE
Politique
Societé
Economie
Sport
Culture
 
MULTIMEDIA ET AUTRES
Documents
Forums
Communiqués
 
ABIDJANDIRECT